Musique : dernières nouvelles de Tigran Maytesian

Publié le par Ivan de Duve

Maytesian-copie-1.jpg

L i b e r t y    C o m m u n i c a t i o n

S o c  i  é  t  é      A  n  o  n  y  m  e

 

 

Siège social

Avenue de la Charmille, 10/54 – 1200 Bruxelles

Tél. 02 763 06 45 & 0473 549 767

Courriel : À>svp333@mail.ru & Cc>idd@live.be

 

Siège administratif

Avenue Brugmann, 69/2 – 1190 Bruxelles

Tél.02 303 45 44 & 0487 612 185

Courriel : À>pdioncre@yahoo.com  & Cc>idd@live.be

 

 

 

 

 

 

 

Né le 10 novembre 1970, Tigran Maytesian commence à jouer du violon à 5 ans puis suit dès ses 7 ans les cours de l'école de musique d'Erevan en Arménie, son pays natal. À 9 ans, il joue son premier concert avec un orchestre de chambre de son école de musique (n° 19 d’Erevan) dirigé par Gohar Muradian. À 19 ans, il entre au Conservatoire Komitas d'Erevan. A 23 ans, il poursuit ses études à Tallin en Estonie, où il obtient son diplôme du Conservatoire supérieur.De 1987 à 1998, il assume la fonction de Premier violon (Konzertmeister) de l'Ensemble Instrumental de la Radio Télévision arménienne, dirigé par le violoniste et chef d'orchestre Gevorg Adjemian.

Invité  par  la  Radio Chaîne Quatre estonienne (chaîne arménienne Youri Vardanian) et par le Conservatoire d'Estonie (dirigé par Peep Lassmann), il étudie avec Uri Geretz et donne de multiples  concerts  dans  les   pays

Tigran Maytesian se produit alors en soliste sur les scènes mondiales dans un répertoire varié, de Bach à Schnittke en passant par Mozart, Mendelssohn, Khatchaturian, Prokofiev et Chostakovich. Il est enregistré par la Chaîne Quatre (Estonie). Tigran Maytesian, accompagné au piano par Andrei Kruzhkov, joue à Moscou,  Dubna et Tver (Russie) où Andrei Kruzhkov dirige actuellement, comme Chef d’orchestre, le Tver Philharmonic Orchestra.  Il joue également à Bruxelles accompagné par la pianiste Gilberte Boucher, actuellement Chef d’orchestre et professeur d’accompagnement musical au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles.

scandinaves. Il rencontre Igor Bezrodniy avec lequel il parfait sa technique selon la tradition violonistique de Janpolsky.        Docteur du Conservatoire Tchaïkovski à Moscou, Tigran Maytesian y devient rapidement assistant stagiaire.                                                                                 


Sur YouTube, en cherchant « Maytesian », vous pouvez écouter

en concert live successivement :

Komitas  La Grue (Krunk) et

Mozart Sonate en si bémol majeur

 

 

 

Tigran Maytesian est également Concertmeister de l'Orchestre de Chambre de Waterloo depuis 2003 et enseigne périodiquement à l'Institut Eugène Ysaÿe. Il joue comme soliste avec différents  orchestres (Gevorg Adjemain, G. Weimerskirch, Y. Alperten, Marie-Béatrice Nickers, Gilberte Boucher,  Ulysse Waterlot) à Moscou, en Arménie, en Estonie, au Luxembourg, en Slovaquie, en Pologne et en Belgique où il réside actuellement.

Il  participe à de nombreux festivals internationaux dont, en 2008, le Festival Mozart en Belgique et à de nombreux concerts de musique de chambre, accompagné, au piano, par des virtuoses tels que Luba Arutunian (Belgique), Élisabeth Ginzburg (Moscou), Juri Gerretz (Estonie), Ruben Charmarkchian (Arménie), Benjamin Erlich (Luxembourg), Luc Devos (Belgique et Luxembourg), Naomi Tsukamoto (Belgique et Hollande), Julie Delbart (Belgique) et  Daniel Blumenthal (Luxembourg).

En 1995 Tigran Maytesian participe à des rencontres musicales et amicales à Moscou avec Barinova (étudiante de Jacques Thibault), Yzaac Stern, Édouard Grach (étudiant de David Oïstrakh), Irina Botchkova et Michaël Berverchiy (étudiants de Yankelevitch). Tigran Maytesian  a également suivi un stage de musique contemporaine d’avant-garde chez Michaël Berverchiy.

Il participe également avec Antony Jason au film « Le chant du bois », documentaire de Patrick Dhaussy et Isabelle Françaix, présenté par les  réalisateurs le jeudi 29 novembre 2007 au Fresnoy, Studio national de Tourcoing.

Synopsis : Soigneur humble et dévoué des instruments qui atterrissent dans son atelier, Antoni Jassogne, artisan luthier des Marolles, cherche à les connaître, les étudie et puise dans leur enseignement pour étayer sa propre quête. Entouré d’amis et d’artistes comme lui passionnés, il vit au rythme de ses découvertes.

Coproduction : Comic Strip Production, Images Plus, Dragons Films, RTBF, CRRAV avec l’aide de la Région Nord-Pas de Calais et avec le soutien du Centre National de la Cinématographie.                                           

Le Quatuor Maytesian, que Tigran a créé, est devenu en 2008 le Trio Maytesian. Tigran Maytesian joue sur un violon Amati, régulièrement entretenu par le fameux luthier Antoni Jassogne, digne successeur d’un Amati ou d’un Stradivarius.

 

Depuis 2009, Tigran Maytesian est professeur de violon supérieur au Lemmensinstituut van Leuven et fait partie, sous la direction du professeur Marc Van Hulle, d’une équipe de neurologie à l’université K.U.L. (Koninklijke Universiteit Leuven).

 


 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article