Brigneau et Devi

Publié le par Ivan de Duve

 

Je sors d’une thérapie d’un cancer de la prostate utilisant, après m’avoir implanté trois grains d’or dans la prostate, la fameuse machine « Tomo Therapy Hi Art » (voir :  www.tomotherapy.com) ) et, en attendant demain ma gonzesse qui vient d’être opérée d’une hanche (voir : mon article sur la polyarthrite rhumatoïde), je lis quelque trois heures par jour.
Pour l’instant, trouvés tous deux chez Akribeïa, je lis en même temps un remarquable
essai de Savitri Devi « Perfection éternelle et Évolution cyclique » paru
dans la collection « Les ultras »  chez Ars Magna éditions, et « Faut toutes les buter » de l’ami François Brigneau.

C’est de ce dernier, que je viens de terminer, que je désire vous parler. Premièrement, je
considère François Brigneau comme un très grand reporter, journaliste et écrivain. Je croyais avoir tout lu de lui quand je suis tombé, dans le catalogue d’Akribeïa, sur ce livre. Je l’ai littéralement dévoré. Je lisais des Série Noire il y a plus d’un demi-siècle. Depuis lors, à part les quelque vingt romans noirs  de l'ami, A.D.G. (de son vrai nom Alain Fournier, disparu le 1er novembre 2004) et dont  mon préféré est « Kangouroad Movie » publié par Gallimard  l’année avant son départ, et quelques rares Frédéric Dard, les policiers n’ont pas été ma tasse de thé. Vous dire mon enchantement à la lecture de « Faut toutes les buter ».

Tout d’abord, il s’agit d’une réédition d’un livre écrit en 1947 que Baleine a eu la bonne idée de rééditer en 2010. Le héros du livre, Paul Monopol, dédicace ce véritable chef-d’œuvre, tout en argot, à ses potes qui sont encore dans le trou. J’aime l'idée de dédicacer ce petit article aux miens, dont j’ai parlé dans mon dernier article, et qui le sont encore aussi. Offrez-vous ce régal pour votre réveillon. Vous le trouverez sur  www.akribeia.com et, en particulier, sur :
http://www.akribeia.fr/index.php/cPath/53?osCsid=1cba55417b66751c8aa045a79a9d435e

 

Ivan de Duve, ce 30 décembre 2010



Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article