Excalibur

Publié le par Ivan de Duve

 

 

Excalibur

Quelle bonne idée a eue Club RTL de rediffuser hier soir ce film américano-britannique (1981) de John Boorman. Une durée de deux heures et un quart d'heure est exceptionnelle. Étant plongé dans la légende arthurienne avec trois séries remarquables, à savoir celle de Gillian Bradshaw (3 tomes), celle de Stephen Lawhead (5 tomes) et celle de Bernard Cornwell (3 tomes) sans oublier les albums de bandes dessinées de Dimitri (G. Mouminoux) Amaury, le chevalier au blason d'argent, je remarque, une fois de plus, que l'image ne vaut pas l'écrit. Ou du moins à de très rares exceptions près, telle celle tout à fait remarquable, de la trilogie du Seigneur des Anneaux.

Dans le film, le casting n'est pas des meilleurs. L'action qui se passe au merveilleux Moyen Âge manque de cette spiritualité enrichissante qui, pendant plus de mille ans, a permis aux humains de préférer l'être à l'avoir. Ni Niguel Terry (Arthur), ni Nicol Williamson (Merlin), ni Nicholas Clay (Lancelot), ni Helen Mirren (Morgane) ni les petits rôles ne m'ont convaincu. Par contre, certains paysages (forêts et lacs) conviennent à cette fabuleuse légende.

Et retrouver nos grands héros : le Pendragon Arthur, Merlin l'enchanteur, Lancelot du Lac, la fée Morgane et son horrible fils Mordred, le château Camelot, la Table Ronde, le Graal, ne peut laisser indifférent.

Après avoir vu ce film, mes lectures n'en seront que plus agréables et tout au plus un peu plus coloriées.

Ivan de Duve

8 août 2007

 

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article