Le secret du clocher d'Ars

Publié le par Ivan de Duve

Francis Bergeron

 

 

Le secret du clocher d’Ars

 

 

Éditions du Triomphe

 

 

ISBN 2-909811-95-6

 

Code barre 9782909811956

 

 

Comme dans Le secret du Phare des Baleines et dans Le secret du bagnard de Saint-Martin, c’est en l’Île de Ré que se déroule cette nouvelle aventure du fameux Clan des Bordesoule. Les bandits Lang, Gaspard et Mirza sont impliqué dans un trafic de drogue qui a pour cadre Ars-en-Ré, l’un des plus jolis villages de l’île, à une demi-heure de bicyclette du village de Loix où, tout comme Francis Bergeron, les parents de nos jeunes héros Corentin, Julien, Gaëlle, Nicolas et le tout jeune Augustin possèdent une petite maison de vacances. Ayant compris que la bande à Lang trafiquaient de la drogue, le Clan des Bordesoule fait, une fois de plus, appel à leur vieil ami le professeur Champion qui dès réception de leur lettre fait à vélo le trajet partant du Berry, où il habite au milieu d’une impressionnante bibliothèque, à pour atteindre Loix en l’Île de Ré. Il avait accompli ses deux cent cinquante kilomètres à la force des mollets sur sa vieille Titine, sa bicyclette fétiche, tirant cet espèce de cercueil à roulettes dans lequel il n’hésitait pas à s’enfermer pour passer la nuit ; son « micr’home » comme il l’appelait. Une horreur de mini-caravane à vélo. Il ne fallait surtout pas être claustrophobe pour s’enfermer toute la nuit dans un pareil engin ! Monsieur Champion avait environ soixante-quinze ans. Moi qui en ai soixante-treize, inutile de vous dire que je mes sens des affinités sélectives avec le professeur Champion !

 

L’intrigue nous fait passer de la ferme de Mouillevache située dans le marais entre Ars et Saint-Clément, le clocher de l’église dont les cloches annoncent un spectacle de son et lumière, le cimetière, le zoo avec l’adaptation au roman d’un véritable épisode survenu le 4 août 1962 qui concerne un puma échappé d’un cirque. Dans notre aventure, les horribles frères Mouillard participent à la battue organisée pour abattre le puma. Inutile de vous dire que le puma sera sauvé, les frères Mouillard ridiculisés et les bandits mis sous les verrous.

 

Une fois de plus, Francis Bergeron a trouvé le moyen d’intéresser ses jeunes lecteurs à une aventure passionnante mais à leur faire connaître, comme il l’a fait pour le Bas-Berry, les moindres recoins de l’Île de Ré. Les parents, grands-parents et arrières grands-parents qui offriront ces livres d’aventure à leur progéniture auront grand plaisir à les lire avant de les offrir, je vous le garantis !

 

 

Ivan de Duve

 

Le 2 novembre 2006

 

Anniversaire de Chard

 

Née Françoise Pichard en 1941 dans le Loiret

 

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article