Tim

Publié le par Ivan de Duve

Colleen Mc Cullough

 

 

Tim

 

 

J’avais lu en son temps Les oiseaux se cachent pour mourir et vu le film qui en a été tiré avec Richard Chamberlain dans le rôle principal. Il y a peu de temps, j’ai dévoré les quelque cinq mille pages de Maîtres de Rome : L’amour et le pouvoir, La Couronne d’herbe, Le favori des dieux, La colère de Spartacus, Jules César, la violence et la passion, Jules César, le glaive et la soie, La conquête gauloise, César imperator que m’a prêtés mon ami Daniel Heymans. Et puis les hasards de la vie m’ont mis entre les mains Tim, le premier roman de cet écrivain australien, née en 1937, l’un des écrivains les plus doués de notre époque.

 

Tim est un petit joyau. Je ne peux que le recommander chaleureusement à tous ceux et celles qui aiment les beaux sentiments, pour qui les relations amoureuses s’adressent non seulement au corps mais aussi à l’esprit et à l’âme.

 

C’est un livre qu’on ne peut résumer. Un livre dont chacun des mots sonne vrai et juste.

 

Une très belle histoire. De très beaux sentiments. Des lecteurs et lectrices de  quatre générations le liront avec un égal plaisir.

 

Ivan de Duve

3 juin 2006

 

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article